Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Exemple de réussite du Programme de stages en recherche et développement industrielle : College Mobile offre une nouvelle application aux utilisateurs du BlackBerry

Chad Jones, premier dirigeant de College Mobile (droit) et Andy Wang, stagiaire du programme SRDI.

Chad Jones, premier dirigeant de College Mobile (droit) et Andy Wang, stagiaire du programme SRDI.

Alors qu’il faisait un stage d’été chez College Mobile, Andy Wong, étudiant diplômé de la University of Saskatchewan, a adapté pour le BlackBerry une application pour iPhone, précédemment créée par l’entreprise, qui permet aux étudiants de la University of Saskatchewan d’accéder facilement à leur compte sur le campus et de le parcourir. La nouvelle application pour le BlackBerry, comme la précédente, permet aux étudiants d’avoir accès à leur compte pour voir leurs notes et leur horaire de cours, ou consulter le catalogue de la bibliothèque. Grâce à Andy, l’application peut maintenant être utilisée par un plus grand nombre d’utilisateurs de téléphones intelligents.
Alors qu’il était sur le point de terminer sa thèse de maîtrise en informatique, Andy s’est vu offrir la possibilité de travailler chez College Mobile l’été dernier dans le cadre du Programme de stages en recherche et développement industrielle (SRDI), un des programmes phares des Réseaux de centres d’excellence qui permet de placer des étudiants des cycles supérieurs et des boursiers postdoctoraux dans des entreprises qui œuvrent dans leur domaine, où ils pourront se pencher concrètement sur un problème de l’industrie. Les entreprises profitent du fait d’avoir un stagiaire hautement qualifié possédant des connaissances spécialisées en recherche.

Fondateur et président-directeur général de College Mobile, Chad Jones affirme que son entreprise a été chanceuse de trouver quelqu’un d’aussi compétent et spécialisé qu’Andy pour travailler à l’adaptation de l’application pour téléphone intelligent.

« Son domaine de recherche correspond exactement à notre domaine d’activité. L’apprentissage qu’il a fait lui‑même, qui lui a demandé probablement plus d’un an, nous n’avons pas eu à nous en occuper, ajoute M. Jones. Essentiellement, il a fait en quelques semaines ce qu’une autre personne ferait en plusieurs mois. »

College Mobile est une entreprise de dix personnes établie à Saskatoon qui crée des applications pour téléphones intelligents, qui répondent aux besoins d’universités partout au Canada, et même en Australie et au Royaume‑Uni. Parce qu’il lui a permis de travailler à des applications de pointe pour le monde réel, dans un milieu très soudé, Andy considère que son stage a été d’une valeur inestimable pour lui, tant sur le plan professionnel que personnel.  

« Comme programmeur, j’ai fait de la création d’applications sur la plateforme BlackBerry. Du point de vue personnel, je sais comment communiquer avec mon patron et gérer mes tâches efficacement. La recherche en tant que telle a aussi été utile, parce que le travail avait rapport à ma thèse. J’ai pu transférer beaucoup de connaissances à mon domaine de recherche. »

Dans le Programme de SRDI, tout le travail effectué par l’étudiant stagiaire appartient à l’employeur. Bien que le travail d’Andy l’aide directement dans ses études supérieures sur les applications Web pour les appareils mobiles, College Mobile demeure propriétaire du code qu’il a écrit pendant qu’il était en stage au sein de l’entreprise.

Andy a été le premier stagiaire de College Mobile. M. Jones a été si impressionné par le travail d’Andy qu’il espère qu’il reviendra comme employé à temps plein.

« Notre intention est de l’embaucher quand il aura terminé ses études supérieures. »

Le Programme de SRDI existe depuis 2007. Au cours des deux dernières années, il a permis de placer comme stagiaires près de 1 000 étudiants diplômés et boursiers postdoctoraux. Idéalement, le programme prendra de l’expansion pour offrir 1 000 nouveaux stages par année.

Retour au menu du bulletin