Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Les RCE au G20

Alors que tous les yeux étaient tournés vers Toronto où se tenait le Sommet du G20, un réseau de centres d’excellence et un centre d’excellence en commercialisation et en recherche en ont profité pour présenter l’innovation canadienne au monde entier.

AUTO21

Deux vidéos de promotion du réseau AUTO21 ont été choisies pour promouvoir l’innovation canadienne dans différents secteurs au centre international des médias à Toronto. Une de ces vidéos traite des travaux de recherche en robotique réalisés par le réseau AUTO21, et l’autre explique le partenariat unique établi entre le gouvernement, l’industrie et le milieu postsecondaire grâce à ce réseau de centres d’excellence.

« Le Programme des RCE a été essentiel à l’établissement de partenariats entre le milieu postsecondaire et l’industrie au Canada. Le succès du réseau AUTO21 montre que le modèle des RCE est un moyen efficace de réunir les meilleurs chercheurs du Canada pour qu’ils s’attaquent aux problèmes les plus importants, explique le directeur scientifique du réseau AUTO21, Peter Frise. Nous sommes heureux de pouvoir parler de nos travaux de recherche à des délégués du monde entier. En neuf ans, ces travaux ont généré plus de 100 brevets, licences et ententes de commercialisation et offert des possibilités de formation uniques à plus de 1 600 personnes hautement qualifiées. »

Canadian Digital Media Network

Le Canadian Digital Media Network (CDMN) aidera tous les participants au Sommet du G20 à communiquer avec les groupes concernés, comme l’industrie, les médias et le milieu postsecondaire. En vue du G20, le CDMN a créé l’outil de médias sociaux G20Net en collaboration avec l’un de ses partenaires industriels, Open Text, et le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international.

« Il s’agit essentiellement d’une plateforme de média social, un peu comme Facebook, mais qui est davantage destinée au secteur public et au secteur privé », explique Steve Currie, directeur du marketing et des communications au CDMN. En plus d’avoir accès aux fonctions habituelles (blogues, commentaires et cyberbavardage), les utilisateurs peuvent se servir de G20Net pour poser des questions à des experts de divers domaines.

Les membres du CDMN ont travaillé avec les organisateurs du G20 à la création d’une exposition sur les entreprises canadiennes de médias numériques. Ils ont alors pensé que la plateforme qu’était en train d’élaborer Open Text pour la réunion annuelle du CDMN – Canada 3.0 – pourrait très bien être utilisée au G20.

L’accès à la plateforme G20Net se fait sur invitation seulement. Le CDMN est actuellement en pourparlers avec les hôtes du prochain G20 qui se tiendra en Corée du Sud et espère que la plateforme y sera utilisée.

Retour au menu du bulletin