Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Le premier Congrès canadien de l’AVC a réuni les meilleurs cerveaux qui œuvrent dans le domaine des accidents vasculaires cérébraux (recherche, diagnostic, traitement et rétablissement).

Le premier Congrès canadien de l’AVC a réuni les meilleurs cerveaux qui œuvrent dans le domaine des accidents vasculaires cérébraux (recherche, diagnostic, traitement et rétablissement).

La directrice générale de la Fondation des maladies du cœur du Canada, Sally Brown, prononce un discours au premier Congrès canadien de l’AVC, qui s’est tenu à Québec.

Les 7 et 8 juin 2010, plus de 1 000 chercheurs œuvrant dans le domaine des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et provenant des quatre coins du Canada et du monde se sont réunis à Québec pendant trois jours dans le cadre du Congrès canadien de l’AVC. Il s’agit d’une tribune canadienne unique qui donne à des participants de divers horizons – recherche en laboratoire, milieu de la santé et communauté – l’occasion d’échanger des idées, de collaborer et de découvrir des méthodes innovatrices de prévention, de traitement et de rétablissement dans le domaine des AVC.

Le congrès, qui a été précédé d’une journée d’ateliers de préconférence, a attiré des infirmières, des médecins, des spécialistes de la réadaptation, des groupes de rétablissement, des spécialistes de la recherche fondamentale, des spécialistes de la politique en santé et d’autres intervenants du domaine des AVC.

Le programme de la journée de préconférence prévoyait notamment une journée complète de formation pour des spécialistes de la réadaptation, deux cours distincts sur les soins infirmiers pour les AVC (offerts en anglais et en français) à l’intention des infirmières de première ligne, une journée sur la recherche fondamentale, un cours d’imagerie pour les neurologues spécialisés en AVC, une rencontre pour les groupes de rétablissement à la suite d’un AVC et beaucoup d’autres choses. Mentionnons parmi les points saillants de la conférence des discussions sur les futures innovations en traitement des AVC, l’effet d’un AVC sur les relations familiales et le rôle de soignant auprès d’un parent.

Plus de 100 conférenciers de toutes les régions du Canada, des États­Unis et de l’Europe ont participé au congrès. Cette activité a connu un succès retentissant et pourrait très bien être la première d’une série de réunions annuelles destinées aux intervenants du monde entier qui font de la recherche sur les AVC et qui les traitent.

Consultez le Le lien suivant vous amène à un autre site Web site Web du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires.

Retour au menu du bulletin