Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Un étudiant d’Université de Windsor reçoit un coup de pouce financier pour avoir mis au point une technologie novatrice dans le secteur de l'automobile

2 février 2010

Participants et juges du concours TestDRIVE d'AUTO21

Participants et juges du concours TestDRIVE d'AUTO21

Dernière rangée, de la gauche : M. Peter Frise (directeur scientifique et directeur général, AUTO21), Michelle Watters (directrice exécutive), M. Jayson Myers (Président Directeur Général des Manufacturiers et exportateurs du Canada), Mehdi Farrokhnejad (University of Western Ontario), Martin Lavallière (Université Laval), Makram de Freige (McGill University), Siddhant Ahuja (University of Windsor), Akram Abdel-Rahman (University of Waterloo), Faysal Ahmed (University of Toronto), Mert Bal (University of Western Ontario)

Première rangée, de la gauche : Mme. Suzanne Fortier (présidente, Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada), Durwood Smith (directeur, Magna Advanced Technologies), Karna Gupta (consultant, Mars Innovation), Jean-Paul Farag (consultant, Toyota Canada Inc.

Ottawa, ON: Une technologie de caméras intelligentes qui peut contribuer à augmenter l'efficacité d'une usine a permis à un étudiant de l'Université de Windsor de remporter le concours national de recherche dans le secteur de l'automobile.  En remportant le concours TestDRIVE d'AUTO21, Siddhant Ahuja, un étudiant au doctorat, s'est mérité une bourse de 10 000 $ pour son travail sur les de traçage en temps réel.

La surveillance par système sans fil a été inefficace sur les chaînes de montage parce que les fréquences radio sont perturbées par les conditions difficiles qui y prévalent. La technologie des réseaux de capteurs visuels présentée par Ahuja permet de suivre les produits tout au long de la chaîne de montage, facilitant l'inspection et l'identification, ce qui améliore la flexibilité et le rendement des usines d'automobiles. Le réseau utilise des caméras intelligentes réparties sur la chaîne et des logiciels Web. L'amélioration de l'efficacité d'une usine automobile est une préoccupation majeure dans un contexte où prédominent les questions économiques.

Le concours TestDRIVE d'AUTO21 a présenté des technologies de premier plan et des savoirs dans le domaine de l'automobile qui ont été en partie mis au point par des étudiants des cycles supérieurs d'Universités canadiennes. En tant que programme national de recherche dans le secteur de l'automobile au Canada, AUTO21 a financé plus de 50 projets en R et D appliqué dans 45 universités de partout au pays. Plus de 500 étudiants ont contribué à ces projets avec 220 chercheurs universitaires. Depuis sa création en 2001, AUTO21 a financé plus de 1 400 chercheurs étudiants des cycles supérieurs par le biais de fonds provenant du fédéral et du secteur privé.

« Puisque chacun contribue à un projet de recherche orienté sur l'industrie, les étudiants AUTO21 obtiennent un expérience unique qui combine expérience universitaire et R et D industrielle » dit Dr Peter Frise, directeur scientifique et directeur général. « Les technologies présentées au concours TestDRIVE peuvent augmenter la sécurité des Canadiennes et Canadiens, améliorer l'efficacité des procédés de fabrication et contribuer à produire des véhicules plus légers, plus résistants et moins énergivores. »

TestDRIVE a eu lieu conjointement avec le sommet des Manufacturiers et exportateurs du Canada Roadmap to Recovery qui s'est déroulé à Ottawa. Le lauréat de TestDRIVE a été annoncé durant la cérémonie des prix d'innovation de cet événement.

« L'avenir de la production sera mû par les idées novatrices de la nouvelle génération » dit Jayson Myers, Président Directeur Général (PDG) des Manufacturiers et exportateurs du Canada. « TestDRIVE est l'exemple par excellence de comment transformer les brillantes idées d'aujourd'hui en innovation de demain. »

Outre la bourse de 10 000 $ une autre bourse 5 000 $ a été accordée à Martin Lavallière d’Université Laval pour leurs travaux de recherche sur un système  de simulation pour les cours de conduite qui peut contribuer à augmenter les habiletés des nouveaux conducteurs aussi bien que des conducteurs âgés a permis.

AUTO21 finance des projets de recherche dans 6 domaines principaux : la santé, la sécurité et la prévention des blessures, les questions de société, les matériaux et la fabrication, les processus de conception, les groupes propulseurs, les carburants et les émissions, et les systèmes et des capteurs intelligents. AUTO21 est financé par le Gouvernement du Canada par le biais du programme des Réseaux de centres d'excellence et son centre administratif se situe à l'Université de Windsor.

Retour au menu du bulletin