Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Assemblée annuelle des RCE

Discours d’ouverture sur les pratiques exemplaires en matière de gouvernance

Tima Bansal a décrit les pratiques exemplaires en matière de gouvernance. Elle a donné des renseignements concrets sur des questions clés de gouvernance comme la gestion des conflits d’intérêts, la mobilisation des intervenants et les pratiques de gouvernance qui peuvent influer sur le rendement.

Points clés

  • Les réseaux et les centres doivent gérer des interactions complexes entre tous leurs intervenants dans un contexte où les décisions se prennent conjointement.
  • Leur mandat, qui consiste à montrer les retombées sociales et économiques des investissements fédéraux, est parfois incompatible avec les priorités de certains partenaires.
  • En contrepartie de leur contribution, les partenaires exigent parfois un certain contrôle. L’organisation doit être consciente de cette réalité et décider comment elle y fera face.
  • Grâce à une bonne gouvernance, on peut surmonter les difficultés inhérentes au traitement des conflits d’intérêts, à la gestion de la complexité et à la mobilisation des principaux intervenants.
  • Les organismes sans but lucratif en réseau ont des points forts particuliers par rapport aux organisations hiérarchiques, notamment une capacité d’innovation et une créativité qui découlent de leur aptitude à réunir des personnes talentueuses de différents horizons pour régler un problème commun. Ils ont également une grande capacité de mobilisation des connaissances et d’instauration du changement.
  • Pratiques de gouvernance recommandées
    • Énoncer clairement la mission et la proposition de valeur : dites aux gens ce que vous faites et ce que vous ne faites pas.
    • Garder un noyau stable : faites ce que vous savez le mieux faire. Si vous prenez des risques, limitez-vous aux activités périphériques afin de ne pas mettre en péril votre activité principale.
    • Adopter une approche modulaire pour permettre une variation d’échelle : structurez votre organisation de manière à pouvoir facilement éliminer des secteurs d’intérêt ou en ajouter de nouveaux.
    • Privilégier la diversité, mais en prenant le temps de constituer le capital social afin que les partenaires ayant des expériences et des antécédents différents puissent travailler ensemble.
    • Gérer de façon professionnelle : reconnaissez qu’il faut posséder des compétences professionnelles particulières pour gérer comme il se doit les activités courantes d’un réseau ou d’un centre.